Banquiers: baisser son salaire ne suffit pas